Billets de stocker-guy

    • guy stocker
    • PROFESSEUR DE MUSIQUE
    • WINGEN SUR MODER

Centres d'intérêts : Cours de musique guitare banjo ukulélé mandoline Blues, jazz, Folk, Rock, Manouche, Funky et classique et chant

À propos de l'auteur : Âgé de 67 ans, j'ai acquis une expérience en regard de la faculté d'enseigner la musique aux élève de 5 à 80 ans. Je parle et enseigne en trois langues, français, allemand et anglais. Je suis musicien depuis 1970 et joue chaque jour dans mon local équipé de 40 m2. 1200 Karaokés, 1200 chansons, 1200 backing tracks tous styles,12 instruments à cordes et sono complète

Citation préférée :

Visibilité nulle, les oiseaux vont à pieds

  • Styles musicaux

    Blues anime 1

    Untitled 2Untitled 1SluesfreddykingBluzqtajmahalBluesraycharlesBluespopachubby

    Bluesmuddy watersBluesmagicsamBluesjohnny winterBluesjohnmayallBluesjohnleehockerBluesjoebonnassa

    BluesjimmihendricksBluesholwinwolfBluesericclaptonBlueselmorjamesBluescharlypattonBluesbuddyguy

    BluesbodiddleyBluesbbkingBluesalbertcollinsBlues rory gallager220px jimmy page with robert plant 2 led zeppelin 1978Zz top performing in san antonio texas 2016

     

    Histoire du Blues

    Dans sa forme embryonnaire, le blues était « une expression fonctionnelle, se traduisant par des dialogues musicaux (call and response) sans accompagnement ou harmonie et qui n'était pas limitée par une structure musicale particulière.

    Cette musique, que l'on peut qualifier de pré-blues, est née des chants des travailleurs, notamment des esclaves, qui chantaient « des chansons simples chargées de contenu émotif ».

    Une référence importante à ce qui se rapproche étroitement du blues date de 1901, lorsqu'un archéologue du Mississippi a décrit les chansons des ouvriers et esclaves noirs dont les chants reposaient sur des thèmes et des éléments techniques caractéristiques du blues.

    L'influence amérindienne, longtemps occultée, est aujourd'hui de plus en plus mise en avant par de nombreux auteurs et chercheurs.

    Elle serait particulièrement sensible sur l'utilisation des gammes pentatoniques (venues d'Asie) et sur certains types de blues comme celui du Delta, hypnotique, lancinant, rythmique et souvent modal.

    Il ne faut pas non plus sous-estimer les influences celtiques (avec le fort peuplement irlandais et écossais des États du Sud avant même la création des États-Unis).

    Beaucoup de negro-spirituals auraient probablement été classés comme du blues si ce mot avait eu alors, une signification plus large.

    Il faut noter que quasiment tous les artistes, musiciens, chanteurs du Sud, Blancs et Noirs, dans la Country Music comme dans le Blues, ont été nourris et élevés à l'aune presque unique des Negro Spirituals, avec pour nombre d'entre eux un apprentissage direct et pédagogique dans les écoles itinérantes de Gospel

    Elles avaient pour but d'évangéliser les « âmes simples » en utilisant les chansons populaires dont on détournait le sens avec, à la fin, une morale religieuse.

    British blues boom · Chicago blues · Delta blues · Detroit blues · Jump blues ·

    Kansas City blues · Louisiana blues · Memphis blues · New York blues ·

    Piano blues · Piedmont blues · Punk blues · Rhythm and blues · 

    Saint Louis blues · Swamp blues · Soul blues · Texas blues ·

    Tichoumaren blues · West Coast blues Acid blues ·

    Blues rock · Gospel blues · Jazz blues ·

     

     

    Rock and roll

     

    170px chuck berry 1957Zz top performing in san antonio texas 2015170px frank zappa 1973 2170px jimi hendrix experience 1968220px jimmy page with robert plant 2 led zeppelin 1977220px billhaley

    220px buddy holly cropped220px kiss original lineup 1976220px stray cats220px who 1975Creedence clearwater revival 1968Doors electra publicity photo

    EaglesEddie cochran3ElvispresleyEric burdon the animalsEverly brothers croppedJerry lee lewis 1950s

    Joe cocker 1970The beach boys 1965The beatles arrive at jfk airportThe byrds 1970Zz top performing in san antonio texas 2016170px rolling stones 1966

     

    Histoire du Rock'n'Roll

    Le rock 'n' roll (également écrit rock & roll, rock and roll) est un genre musical, ayant émergé aux États-Unis à la fin des années 1940 et au début des années 1950, découlant directement du rhythm and blues, musique populaire métissée, avec une part d'influence de la musique country, musique populaire rurale.

    Outre l'industrie phonographique vinylique et la radio, une série de films assure la diffusion massive du phénomène au-delà des États-Unis. Cette série débute en 1954 avec Graine de violence : « l'événement historique du film, c'est la musique du générique : le fameux Rock Around the Clock, de Bill Haley. Le point de départ, l'année zéro de l'histoire du rock en deux minutes et huit secondes.

    La rupture (épistémologique diraient certains) est là.» À partir de cette date le simple mouvement de « roulis et de tangage » s'inscrit dans une histoire plus large, le rock, tout en persistant sous d'autres formes à travers le rockabilly ou le rock acrobatique par exemple.

    Le rock 'n' roll s'inspire d'abord du rhythm and blues, le rythme ternaire de celui-ci étant remplacé par un rythme binaire et un tempo plus soutenu. Il faut distinguer rhythm and blues et rock 'n' roll, même si la tâche paraît délicate de la fin des années 1940 à 1954.

    Ce style est né de la fusion entre des dérivés du blues (parallèle au gospel), et de la country.

    L'étiquette rock 'n' roll est utilisée, dans un premier temps, pour distinguer le rhythm and blues des Afro-Américains de celui des Blancs et ce pour des raisons liées à la politique raciale de l'époque.

    Il était inadmissible que la musique des artistes blancs se retrouve dans les mêmes bacs chez les disquaires que celle dite "ethnique" (afro-américaine).

    La communauté blanche, majoritaire, qui ne fréquente pas les night-clubs des déshérités, mais plutôt les petits bals champêtres (ou les concerts country, plus engagés sur un plan social), rejette ce style musical considéré comme barbare ("une musique de sauvages"), voire subversive.

    Les principaux précurseurs sont Big Joe Turner, Louis Jordan, Arthur Crudup, Wynonie Harris, John Lee Hooker, Fats Domino, mais aussi des femmes comme Rosetta Tharpe, Big Mama Thornton, ou Albennie Jones .

    On trouve les premières traces enregistrées à la fin des années 1940, avant la sortie des fondamentaux Rock Around the Clock, et Blue Suede Shoes, dans la musique du jazz-man Louis Jordan, qui en jouait sans le savoir... (cf. Let the Good Times Roll etc.) ; et de la blues-woman Rosetta Tharpe (cf. The Lonesome Road - 1941).

    Fats Domino, Little Richard et Chuck Berry, musiciens noirs, sont alors les principaux piliers hyper-créatifs du rock' n' roll, mais c'est Bill Haley and His Comets qui signent en 1955 officiellement le premier numéro 1 du rock 'n' roll avec le titre Rock Around the Clock (reprise de Sonny Dae and His Knights, 1952), d'un style très simplifié et facilement assimilable pour la jeunesse, nouvelle classe sociale émergente dans l'après-guerre.

    Le premier tube de l'histoire du rock 'n' roll qui figure au générique du film Graine de violence est numéro 1 des hit-parades aux États-Unis (8 semaines) et au Royaume-Uni (3 semaines) en 1955.

    Quelques mois plus tard en 1956, Hound Dog (avec Don't Be Cruel en face B) de Presley le bat en vente de disques et en nombre de semaines (11) numéro 1 aux États-Unis, ce qui en fait la chanson de rock 'n' roll la plus populaire de tous les temps. Buddy Holly, Jerry Lee Lewis, Eddie Cochran et Gene Vincent s'engouffrent dans la brèche.

    Les musiciens noirs restent très actifs grâce à Chuck Berry et Bo Diddley tout particulièrement. Cette même année, Little Richard sur son premier 33 tours enregistre quatre des plus grands standards du rock : Tutti Frutti, Long Tall Sally, Rip It Up et Ready Teddy.

    Ces artistes afro-américains influenceront définitivement l'univers du rock 'n' roll par leurs compositions mais aussi par leurs jeux de scènes révolutionnaires. Chuck Berry aura marqué le rock avec son titre Johnny B. Goode en 1957.

    Le titre est repris par plusieurs générations de rockers, d'Elvis Presley à AC/DC en passant par The Beatles. Son jeu de scène et ses pas de danses seront repris également par ses successeurs comme Angus Young. Les Rolling Stones s'inspireront largement de son style

    Acid rock · Arena rock · Art rock · Beat rock · Blues rock · Cello rock · Comedy rock ·

    Country rock · Dance-rock

    Lire la suite